Les asanas

Bien que réalisées dans la douceur et - par définition - dans une quasi-immobilité, les postures (asanas) agissent efficacement sur les muscles, les ligaments, les articulations, les organes.

Un travail en profondeur

L’objectif étant d’exécuter des contractions suivies de relâchements, chaque muscle, chaque articulation, est sollicité dans un sens puis dans le sens contraire, au cours de postures et de contre postures.

Il s’agit, après avoir contracté certaines parties du corps, d’apprendre à les relâcher. Certaines postures se font en extension, donc en étirant le corps, d’autres en flexion et donc en le pliant, d’autres encore en torsion.

Comprendre son corps

Un grand nombre de postures étirent la colonne vertébrale, pilier de notre charpente, considérée comme voie principale de circulation de l’énergie.

Régulièrement pratiquées, les asanas conduisent à percevoir les sensations internes, à comprendre les besoins du corps, à répondre à certaines de ses exigences tissulaires et à libérer contractures musculaires et blocages énergétiques.

Yoga et acupuncture

Enfin, en se concentrant sur un étirement, le yoga permet de canaliser les tumultes de la pensée et conduit à une plus grande maîtrise des émotions.

Par ailleurs, pour certains auteurs, il semblerait que l’on puisse trouver des points communs entre le yoga et l’acupuncture. En effet, au cours des postures, de nombreux points superficiels et profonds du corps sont comprimés ou étirés d’où l’analogie de certains effets thérapeutiques, en l’occurrence sur le plan énergétique.

Retour au texte