Le yoga

Le mot « yoga » vient du sanskrit, la langue sacrée de la civilisation brahmanique, et signifie « jonction ». L’union du corps et de l’esprit invite le sujet à porter son regard en lui et aussi à trouver le lien entre le matériel et le spirituel.

C’est une discipline corporelle, psychologique et spirituelle qui a pour objectif de donner à ses pratiquants la paix intérieure.

Le yoga, pour la maîtrise de soi

Pour parvenir à cet état de grâce, les adeptes du yoga utilisent des postures qui leur permettent de maîtriser leur corps et leur mental. Le contrôle de leur respiration, de leur souffle les conduit, d’une part à gérer la circulation de l’énergie, d’autre part à se concentrer sur les réactions des muscles et des organes.

La relaxation, enfin, aide à prendre conscience de son corps, dans l’immobilité, pour se libérer des tensions inutiles. Certains des pratiquants du yoga sont devenus des maîtres en la matière.

Le yoga et la conscience

Donc le yoga est un exercice de maîtrise de soi, le pratiquer c’est prendre conscience de son corps et de son esprit. Le principe en est le contrôle de son corps et de sa respiration par des postures, et aussi de son mental.

Il semblerait que l’énergie, ré harmonisée par l’exercice du yoga, soit perceptible le long de la colonne vertébrale.

Le yoga guérisseur

Il est dit aussi que le yoga a un effet guérisseur sur certains troubles organiques, sur le sommeil et sur les tensions. Par la pratique quotidienne, le corps retrouve sa légèreté et sa souplesse. Le système digestif, le système nerveux, le cœur, les glandes peuvent être stimulés et remis en état.

Faire du yoga, c’est aussi découvrir son propre être.

Concrètement – et particulièrement pour le commun des occidentaux que nous sommes – le yoga est connu pour ses postures.

Retour au texte