tete

migraine-FROLR.com

Des infos, des bonnes adresses, des news, des tests et... la méthode FROL-R® !

LES MAUX DE TETE INFOS

Effet des techniques de thérapie manuelle sur les problèmes de maux de tête chez les patients présentant des céphalées de tension

30.04.2014

"CONTEXTE
Les céphalées de tension sont les maux de tête primitifs les plus répandus, cependant il n'y a pas de preuve claire sur quel traitement spécifique est le plus efficace ou sur est-ce que des traitements combinés sont plus efficaces que des traitements individuels.

OBJECTIF
Evaluer l'efficacité des techniques de thérapie manuelle appliquées à la région sous-occipitale sur des aspects d'incapacité chez un échantillon de patients présentant des céphalées de tension.

SCHÉMA
Essai contrôlé randomisé.

LIEU
Centre spécialisé pour le traitement des céphalées.

POPULATION
66 patients (dont 62 femmes) (âge 39,9 ± 10,9 ans) avec des épisodes chroniques de céphalées de tension.

MÉTHODE
Les patients ont été randomisés en 4 groupes de traitement :
a) inhibition des tissus mous sous-occipitaux ;
b) manipulation occiput - atlas - axis ;
c) traitement combiné des deux techniques ;
d) placebo.
Quatre sessions ont été réalisées pendant 4 semaines et l'incapacité a été évaluée avant et après traitement en utilisant le Headache Disability Inventory (HDI). La fréquence des céphalées, la sévérité et les sous-échelles fonctionnelles et émotionnelles du questionnaire ont été évaluées. La photophobie, la phonophobie et la sensibilité péri-crânienne ont également été enregistrées.

RÉSULTATS
La fréquence des céphalées a été réduite avec les manipulations et avec le traitement combiné (p<0,05), et la sévérité et la sous-échelle fonctionnelle du HDI ont changé dans les trois groupes de traitement (p<0,05). Le traitement manipulatif a également réduit le score de la sous-échelle émotionnelle du HDI (p<0,05).
Le traitement combiné a montré un meilleur effet de réduction du score total du HDI comparé au groupe qui a reçu une inhibition des tissus mous sous-occipitaux et au groupe contrôle (les deux p<0,05).
De plus, la photophobie, la phonophobie et la sensibilité péri-crânienne ont seulement été améliorées dans le groupe ayant reçu le traitement combiné (p<0,05).

CONCLUSIONS
Lorsqu'elles sont réalisées individuellement, l'inhibition des tissus mous sous-occipitaux et les mobilisations occiput - atlas - axis montrent des changements au niveau de différents paramètres relatifs à l'incapacité causée par les céphalées de tension.
Cependant, lorsque les deux traitements sont combinés, l'efficacité est montrée sur tous les aspects de l'incapacité ainsi que d'autres symptômes incluant la photophobie, la phonohobie et la sensibilité péri-crânienne.

IMPACTS EN RÉHABILITATION CLINIQUE
Bien que des traitements de thérapie manuelle individuels aient montré un changement positif des caractéristiques des céphalées, les mesures de photophobie, de phonophobie et de sensibilité péri-crânienne ont également été améliorées dans le groupe ayant reçu le traitement combiné, suggérant que le traitement combiné est le plus approprié pour le soulagement symptomatique des céphalées de tension."

Source: www.kinesport.info
Espí-López G, Rodríguez-Blanco C, Oliva-Pascual-Vaca A, Benítez-Martínez J, Lluch-Girbésa E, Fallac D.


Retour à la liste des articles

Retour à la page d'accueil du site