tete

migraine-FROLR.com

Des infos, des bonnes adresses, des news, des tests et... la méthode FROL-R® !

LES MAUX DE TETE INFOS

Maux de tête et migraine
Quels sont les symptômes des maux de tête ?

04.04.2014

"Les céphalées dites « de tension » (qui n’'ont aucun rapport avec l’'hypertension artérielle!) se manifestent surtout au niveau du front et de la nuque par une pression (ou tension) ou un serrement exercé sur ces parties de la tête.
Certaines céphalées de tension durent parfois plusieurs heures, voire même plusieurs jours.

Quels sont les symptômes de la migraine ?

La migraine se manifeste par des douleurs lancinantes du côté droit ou gauche de la tête, parfois pendant des heures, voire des jours. La douleur suit les battements du cœoeur. L’'épisode de migraine est souvent associé à d’'autres symptômes : une intolérance à la lumière, au bruit et aux odeurs, des nausées, des vomissements, etc.
Dans le cas de la migraine avec aura ou migraine ophtalmique, la personne ressent d’'abord des troubles visuels : voile noir, éclairs en zigzags ou scotomes scintillants (un point scintillant qui grossit progressivement jusqu'à gêner la vision).

Les enfants peuvent être atteints de migraine dès deux ans. Les crises de migraine sont courtes chez les tout-petits, mais elles ne sont pas rares : 5 à 10 % des enfants en seraient atteints. Un bébé atteint d’'une crise de migraine est grognon, il pleure et cesse de s’'occuper. Il est pâle et se tient la tête. La crise peut s'’accompagner de vomissements.

Quelles sont les causes des maux de tête ?

Certains facteurs favorisent l'’apparition des céphalées de tension : le stress, l'’alcool, le café, des lunettes mal adaptées ou l'’absence de lunettes alors qu'’elles seraient nécessaires, le bruit et certains aliments : fromages trop faits, noix, chocolat, vins blancs, salaisons, agrumes, crème aigre, pâtisseries et pains frais en pâte levée, exhausteurs de saveur (glutamate) ou édulcorants (aspartame), etc.

Quelles sont les causes de la migraine ?

Avant et pendant une crise de migraine, l’'irrigation du cerveau est modifiée. Chez certains migraineux, y compris les enfants, des causes extérieures peuvent agir comme facteurs déclenchants : stress, troubles du sommeil, conditions météorologiques, certains aliments, bruit, odeurs, lumière crue, imminence des règles, etc.

Comment prévenir les maux de tête ?

Essayez d’identifier des facteurs déclenchants afin de les éviter. Par ailleurs, toute mesure permettant de vous détendre est susceptible d’'atténuer les céphalées de tension.

Quand faut-il consulter un médecin pour des maux de tête ?

Appelez immédiatement le service d'’aide médicale d’'urgence (SAMU) en composant le 15 ou le 112 (qui vous réorientera éventuellement vers votre médecin traitant) :
• si le mal de tête est soudain, inhabituel et intense.
• si les maux de tête s'accompagnent d'autres symptômes comme, par exemple :
- une forte fièvre ;
- une raideur de la nuque ;
- des vomissements ;
- une diminution de la force musculaire ;
- une sensation de malaise ;
- des troubles de la marche ou de l'élocution ;
- des convulsions.

Consultez un médecin dans la journée :
• si les maux de tête s'accompagnent d'autres symptômes comme, par exemple :
- des troubles de la vision ;
- des tremblements ;
- une agitation importante.
• si la personne a des antécédents d'hypertension artérielle.

Consultez un médecin dans les jours qui viennent :
• si les maux de tête durent plus longtemps que d'habitude.
• si des maux de tête habituels changent brusquement de nature et d'intensité.
• si les céphalées ne régressent pas après 48 heures d'automédication.

Comment soulager les maux de tête ?

Les médicaments contre la douleur sont habituellement efficaces pour soigner le mal de tête. Mais leur consommation abusive ou prolongée peut transformer des maux de tête intermittents en un état permanent (les « céphalées par abus d’'antalgiques »).

Comment soulager la migraine ?

• Allongez-vous dans une pièce calme et sombre.
• Essayez de dormir.
• Appliquez une compresse froide sur la nuque.
• Prenez un bain chaud.

Chez un enfant migraineux, lorsque la crise survient, le sommeil reste le meilleur traitement. Un environnement très calme et un léger massage relaxant peuvent suffire à endormir le bébé. Il faut penser à le nourrir s'’il a faim.

Le traitement de la crise de migraine

Le traitement de la crise de migraine repose sur la prise d’'antalgiques : AINS (par exemple, l’ibuprofène), paracétamol, aspirine seule ou associée à un antinauséeux), voire d’un médicament de la famille des triptans. Le traitement de la crise doit être pris de façon précoce.

Le traitement de fond de la migraine

En fonction de la fréquence et de l’'intensité des crises, le médecin peut être amené à prescrire un traitement de fond à prendre quotidiennement. Ce traitement vise à permettre de diminuer la fréquence ou l'’intensité des crises de migraine, sans les faire disparaître totalement.»

Source: www.pourquoidocteur.fr


Retour à la liste des articles

Retour à la page d'accueil du site