tete

migraine-FROLR.com

Des infos, des bonnes adresses, des news, des tests et... la méthode FROL-R® !

LES MAUX DE TETE INFOS

Semaine de la migraine: Gare aux pièges des traitements

12.05.2014

"La migraine est un type particulier de mal de tête insuffisamment connu. C’'est la raison pour laquelle une campagne de presse est actuellement menée pour mieux reconnaître la migraine.

Utile ! Mais il est également fondamental de sensibiliser le grand public aux pièges des traitements.

Mal de tête n’'est pas migraine

Les spécialistes de la santé le savent depuis longtemps : le grand public confond fréquemment mal de tête simple et migraine. En pharmacie ou en consultation, les patients décrivent généralement leurs maux de tête en utilisant le terme de migraine, quels que soient les symptômes.

Or la migraine n'’est pas le mal de tête le plus fréquent. Et s’'il est vrai qu'’elle entraîne des maux de tête, ceux-ci sont particuliers tant par leurs symptômes que par l’'intensité de la douleur.

Les symptômes de la migraine

Rappelons que la migraine est un mal de tête qui répond aux critères suivants :

- Durée de 4 à 72 heures.

- Au moins 2 des 4 critères suivants :

- Au moins un des 2 symptômes suivants :

Ces symptômes sont extrêmement invalidants et plus de la moitié des patients ne sont plus capables de travailler pendant une crise de migraine.

Gare aux traitements !

La crise de migraine est considérée comme insupportable par beaucoup de personnes qui en souffrent. Les patients migraineux ont donc tendance à essayer, bien logiquement, de vouloir empêcher le développement de la douleur dès qu’'elle apparaît et finissent par avoir peur de la survenue d’'une migraine au travail, à la maison, au cinéma, lors d'’un repas avec des amis…

Conséquences ? En l'’absence d’'un diagnostic correct et d’'un suivi médical rigoureux et spécialisé, de nombreux migraineux finissent par surconsommer des antidouleurs de tous types dont on vante quotidiennement les bienfaits sur les écrans du monde entier.

Les maux de têtes induits par les médicaments

Et ce que de nombreux patients ignorent c'’est qu'’à partir de 2 comprimés d’'antidouleurs par jour, quels qu'’ils soient, on risque de provoquer une transformation des migraines et l’'apparition de maux de tête chroniques, plus de 15 jours par mois !
C'’est ce que les neurologues appellent les céphalées induites par l'’abus d’'antalgiques.

Donc reconnaître la migraine, c'’est bien… mais pour bien la prendre en charge, ce n’'est que la première étape. Il faut aussi la traiter correctement."

Source: Dr Philippe Violon


Retour à la liste des articles

Retour à la page d'accueil du site